Saint-Sô, comme le surnomment affectueusement ses résidents, est un quartier ouvrier qui, dans les dernières années, accueille de plus en plus de jeunes familles et de professionnels en quête d’une vraie vie de quartier authentique. Bienvenue en Basse-Ville!

Quartier Saint-Sauveur

Comment s’y rendre

Il est facile de combiner une visite du quartier avec celle du quartier Saint-Roch. Agréable à parcourir, la rue Saint-Joseph Est vous mènera directement vers Saint-Sauveur.

Le Métrobus 802 longe la rue Marie-de-l’Incarnation, qui traverse le quartier du nord au sud, tandis que le parcours 18 permet de relier le quartier Saint-Sauveur à Saint-Roch (départ à la gare du Palais). Le parcours 19, lui, fait le lien entre les quartiers Limoilou et Montcalm via Saint-Sauveur.

À propos du quartier Saint-Sauveur

Afin de découvrir tous les petits trésors cachés qu’abrite Saint-Sauveur, il faut emprunter la rue Saint-Vallier Ouest, principale artère commerciale. Là se succèdent des restaurants de quartier sympathiques avec un rapport qualité-prix imbattable, un café, une boulangerie, des pubs, des bars, de jolies boutiques indépendantes… Ou alors, bien cachés dans les rues avoisinantes, des épiceries asiatiques, des boutiques d’artisanat et des institutions qui ont résisté au temps et aux modes!

Le fort esprit de communauté qui unit les résidents de Saint-Sauveur se sent dans ses événements, qui visent à rassembler autant ceux d’ici que ceux d’ailleurs dans une atmosphère festive. Les samedis d’été, on vient faire ses emplettes gourmandes au marché public situé au parc Durocher, une initiative citoyenne qui met en vedette une quinzaine de marchands locaux (fruits, légumes, fleurs, produits alimentaires).

Comme les résidents aiment se réunir, plusieurs places publiques ont été aménagées afin de créer des lieux de rencontre et d’échange dans un cadre urbain original : un îlot de fraîcheur au cœur du bitume, des bacs de jardinage, terrasses et « placottoirs » pour discuter. Une visite dans Saint-Sauveur et l’on se fait des amis, garanti!

Un peu d’histoire

Au milieu du 19e siècle, c’est dans Saint-Sauveur que s’établissent les ouvriers canadiens-français qui travaillent dans Saint-Roch. Pendant longtemps, le quartier est demeuré un faubourg résidentiel et populaire. Aujourd’hui, grâce au dynamisme de jeunes entrepreneurs établis sur la rue Saint-Vallier Ouest, Saint-Sô a le vent dans les voiles!