La région de Québec compte plusieurs parcs et lieux historiques sous juridiction fédérale et ces sites figurent parmi les attraits incontournables à visiter dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017. 

Fortifications of Québec National Historic Site | Crédit :  Parcs Canada
Crédit : Parcs Canada

Admission gratuite dans les sites de Parcs Canada

En 2017, l’entrée sera gratuite dans les sites de Parcs Canada. À Québec, les visiteurs auront un libre accès au Parc-de-l'Artillerie et aux Fortifications-de-Québec, des ouvrages défensifs qui protégeaient la ville de Québec. Au Forts-et-Châteaux-Saint-Louis, vous pourrez explorer une véritable crypte archéologique, vestiges du château Saint-Louis, sous la Terrasse Dufferin alors qu’au Lieu historique national Cartier-Brébeuf, vous pourrez en apprendre davantage sur l'hivernage de Jacques Cartier et de ses compagnons en 1535-1536. Les lieux historiques natinaux du Canada célébreront également leur 100e anniversaire en 2017.

La Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente, site ornithologique majeur au Canada, offre également l'accès gratuit à son site durant toute l'année.

Citadelle de Québec | Crédit :  Olivier Lavigne-Ortiz
Crédit : Olivier Lavigne-Ortiz

La Citadelle et le 22e régiment

Site historique national d’importance, la Citadelle constitue le cœur de l’ensemble défensif qui protégeait la ville de Québec. Authentique lieu de garnison, l’impressionnante forteresse est, depuis 1920, la maison mère du Royal 22e Régiment, l'unique régiment d'infanterie francophone au sein de la Force régulière. En plus de la relève de la garde quotidienne l'été, on y retrouve la résidence du gouverneur général, un attrait patrimonial d'exception ainsi que le Musée Royal 22e Régiment. Une exposition dédiée à la bataille de Vimy, événement déterminant dans l’histoire du Canada, sera présentée dès le 6 avril 2017. 

Les attraits du Canada à Québec

Plaines d’Abraham

Premier parc historique national canadien, le parc des Champs-de-Bataille est un majestueux parc urbain créé en 1908 sur les plaines d’Abraham, lieu de la défaite des troupes françaises aux mains des troupes anglaises, le 13 septembre 1759. Sur le site, il est possible de visiter «Batailles : 1759-1760», une exposition qui vous plongera au cœur du conflit; d’explorer les tours Martello, des éléments du système de défense militaire britannique ou encore de monter à bord du bus d’Abraham qui vous fera découvrir quelques bribes de l’histoire des Plaines.

Château Frontenac | Crédit :  Château Frontenac
Crédit : Château Frontenac

Fairmont Le Château Frontenac et la terrasse Dufferin

Bâtiment emblématique de la ville de Québec, le Château Frontenac est considéré comme l'hôtel le plus photographié au monde. C’est William Van Horne, le directeur général du chemin de fer Canadien Pacifique qui a contribué à la mise en chantier de cet hôtel de prestige. L’hôtel est bordé par la terrasse Dufferin, un terrain fédéral appartenant à Parcs Canada, qui est le prolongement d’une première plateforme bâtie en 1838. Le projet d’agrandissement qui comprenait la construction de kiosques a été proposé par Lord Dufferin dans les années 1870. 

Flambeau de la Victoire | Crédit :  Musée naval de Québec
Crédit : Musée naval de Québec

Musée naval de Québec

Relevant de la Marine royale canadienne, le Musée naval de Québec propose cet été de plonger au cœur de l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale. Le yacht Jeffy Jan II, ou yacht de Churchill, sera exposé à Québec après avoir subi une importante cure de restauration. Ce bateau de plaisance est le dernier témoin naval des Conférences de Québec de 1943 et 1944. Symbolisant la contribution canadienne à l’effort de guerre, le Flambeau de la Victoire, retracé récemment au Manoir Chartwell, la maison de campagne de Churchill, pourra exceptionnellement être contemplé par les visiteurs. L’exposition Héritiers des Guerres, mettra en valeur le vécu d’anciens combattants méconnus qui ont participé à la Deuxième Guerre mondiale. 

 

Codex Populi

Le leg

Codex Populi, une œuvre artistique soulignant la Conférence de Québec —qui a mené à la création de la Confédération canadienne— sera installée à l’hôtel de ville de Québec. Rappelons que cet édifice a été désigné lieu historique national par le gouvernement fédéral en 1984. Cette sculpture de l’artiste professionnel Ludovic Boney sera située près de la côte de la Fabrique. Elle est constituée d’un mât incliné de 23 mètres de haut, sur lequel 25 colliers soutiennent 9 520 crochets suspendus. Ceux-ci symbolisent les décisions politiques et fondatrices prises lors de la Conférence de Québec. Le leg sera inauguré le 3 juillet 2017.