Communiqué

Pour diffusion immédiate

Québec, le 5 novembre 2018 -

Avec le 2e été le plus achalandé de l’histoire touristique, la région de Québec est en bonne voie de surpasser l’année record de 2017, avec un taux d’occupation hôtelière toujours en croissance, selon l’Office de tourisme de Québec qui dresse un bilan positif de l’été 2018.

À l’heure actuelle, le nombre de chambres louées depuis le début de l’année 2018 est supérieur de 2,9 % par rapport à la même période l’an dernier. Or, durant l’été, de juin à septembre 2018 inclusivement, le secteur de l’hôtellerie de la grande région de Québec a affiché une hausse de 0,6 % du nombre de chambres louées par rapport à l’été 2017, tandis que la Ville de Québec a spécifiquement marqué une hausse de 1,1 %. 

À l’heure actuelle, le nombre de chambres louées depuis le début de l’année 2018 est supérieur de 2,9 % par rapport à la même période l’an dernier. Or, durant l’été, de juin à septembre 2018 inclusivement, le secteur de l’hôtellerie de la grande région de Québec a affiché une hausse de 0,6 % du nombre de chambres louées par rapport à l’été 2017, tandis que la Ville de Québec a spécifiquement marqué une hausse de 1,1 %. 

« Au cours de l’été 2018, le taux d’occupation moyen des établissements hôteliers s’est situé à 84,2 %, une légère hausse de 0,7 % par rapport à l’été dernier. En juillet et en août, nos taux d’occupation hôtelière ont atteint respectivement 90 % et 94 % sur le territoire de la Ville de Québec, ce qui est remarquable », explique André Roy, directeur de l’Office du tourisme.

Notons toutefois une légère baisse de fréquentation de 0,9 % dans les restaurants à vocation touristique, de 3,8 % dans les boutiques et commerces situés dans les secteurs touristiques et de 7,4 % dans les sites et attraits de la région. Les attractions extérieures ont davantage profité des belles journées d’été. 

Rappelons que l’été 2017 marquait les festivités du 150e du Canada avec, entre autres, la venue des grands voiliers à Québec, en plus du 50e anniversaire du Festival d’été de Québec. Tous les records de fréquentation avaient alors été battus, ce qui explique un rythme de croissance moins élevé cet été. Lorsqu’on se compare à l’été 2016 toutefois, le nombre de chambres louées (+5,5 % sur 2 ans), la fréquentation des restaurants (+1,0 % sur 2 ans) et des boutiques (+4,9 % sur 2 ans) demeurent à des niveaux supérieurs cette année.

Des taux d’occupation enviables

Parmi les grandes villes canadiennes (Halifax, Montréal, Ottawa, Toronto, Edmonton, Calgary et Vancouver), Québec affiche le 2e taux d’occupation le plus élevé de l’été 2018, tout juste derrière Vancouver. 

Le nombre de chambres louées en tourisme d’affaires a augmenté de 12,9 % au cours de l’été 2018 par rapport à l’été 2017. Les congrès et réunions d’affaires ont connu une hausse de 16,8 % et le tourisme d’affaires individuel a augmenté de 9,0 % par rapport à l’été 2017. Rappelons que la tenue du G7 à Québec en juin dernier a été profitable à cet égard.

 

- 30 -

Éric Bilodeau

Éric Bilodeau

Directeur communications et publicité

418-641-6654 #5422

Envoyer un courriel