Vous êtes dans : Réunions

Menu

Inspirations congrès et réunions

Quel média social pour qui et pourquoi ?

Frédéric Gonzalo Rédigé par : Frédéric Gonzalo

Les médias sociaux sont passés de nuisance passagère à tendance lourde, pour enfin obtenir le statut prisé de canaux de communication de choix… le tout, en l’espace d’une décennie à peine! Mais ce n’est pas parce que tout le monde en parle que cela justifie une présence de votre part sur tous les réseaux, ou que vous devez investir temps et efforts sur chaque nouvelle plateforme qui émerge. 

L’important est de savoir et de comprendre les forces inhérentes, ainsi que les limites, que chaque plateforme offre en matière de fonctionnalités pour mousser l’inscription à un congrès et susciter l’interaction des participants. 

Voici donc un survol des médias sociaux incontournables en 2017, avec leurs avantages et inconvénients respectifs dans un contexte de réunions et congrès.

1 Facebook

Avec tout près de 1,9 milliard d’utilisateurs, c’est le géant incontournable de l’univers des médias sociaux. Surtout, ce sont plus de 1,2 milliard d’utilisateurs actifs sur une base quotidienne, dont une vaste majorité (63%) accèdent par leur appareil mobile!

Avantages

  • Média social prisé par toutes les strates démographiques, des milléniaux aux baby-boomers.
  • Contenus variés, facilitant les options de communications : texte, images, vidéos, concours, etc.
  • Groupes de discussion par catégorie d’intérêt, utile en événementiel ou lors de congrès par exemple.
  • Options publicitaires simples d’utilisation et au potentiel de ciblage sophistiqué – par exemple en géociblant à proximité du Centre des congrès de Québec.
  • Possibilité de diffuser en direct avec Facebook Live, ainsi que du contenu éphémère avec Facebook Stories.

Inconvénients

  • Algorithme complexe faisant en sorte que les publications n’ont presque plus de portée naturelle… à moins de payer pour « mettre de l’avant ».
  • Fonctionnalités constamment en changement et évolution, rendant difficile sa maitrise pour les gestionnaires occasionnels.

L’important est de savoir et de comprendre les forces inhérentes, ainsi que les limites, que chaque plateforme offre en matière de fonctionnalités pour mousser l’inscription à un congrès et susciter l’interaction des participants.

2 Twitter

Avec près de 300 millions d’utilisateurs actifs sur une base mensuelle, Twitter demeure un joueur important, même si son étoile a pâli au cours des dernières années. On observe d’ailleurs de moins en moins de murs sociaux Twitter (Twitter walls) lors de congrès, alors que c’était très tendance en 2011 ou 2012…

Avantages

  • Excellent outil pour les communications en temps réel, pour relayer des faits saillants lors d’un congrès ou colloque.
  • Plateforme de choix pour atteindre influenceurs, médias et célébrités selon la niche visée.
  • Possibilité de créer des listes avec conférenciers ou participants actifs lors d’un événement.

Inconvénients

  • Média social chronophage : on doit y investir beaucoup de temps… très souvent pour peu de résultats, si l’on compare à d’autres plateformes.
  • Taux de pénétration faible en ce qui concerne les utilisateurs, le rendant marginal surtout lors de réunions et congrès où les participants ne sont pas présents sur Twitter.
  • Options publicitaires limitées.

3 Instagram

Quel média social pour qui et pourquoi ?

Coqueluche des milléniaux en particulier, et propriété de Facebook depuis 2012, Instagram est une application mobile comptant plus de 700 millions d’utilisateurs actifs. Plateforme misant surtout sur le partage de photos, mais de plus en plus sur la vidéo et les contenus éphémères qui s’effacent après 24 heures (Stories).

Avantages

  • Plateforme de choix pour raconter l’histoire de marque ou « montrer » les faits saillants autour d’une réunion, d’un congrès ou d’un colloque.
  • Intégration au sein de la famille Facebook, donc possibilité de croiser les contenus tant de manière naturelle que payante.
  • Possibilité de miser sur un mot-clic pour suivre des conversations et repartager des contenus visuels pertinents.
  • Possibilité de diffuser en direct, ainsi que du contenu éphémère, avec Instagram Stories.

Inconvénients

  • Algorithme complexe « à la Facebook » qui rend plus difficile la notion de suivre et d’interagir en temps réel avec des contenus pertinents.
  • Portée organique à la baisse, en raison de la forte popularité de l’outil, créant une dépendance et une nécessité vers du contenu payant.

4 YouTube

On dit que la vidéo est le média qui connaît la croissance la plus fulgurante sur internet, toutes sources confondues. Le visionnement de vidéos représentera même 78% de tout le trafic web d’ici 2020! Dans ce contexte, YouTube est le roi incontesté à l’échelle mondiale, avec ses 1,3 milliard utilisateurs actifs!

Avantages

  • 2e moteur de recherche le plus important, après Google (à qui il appartient).
  • Moteur de recherche le plus important en tourisme auprès des milléniaux, de 18-34 ans.
  • Options publicitaires sophistiquées et variées par la plateforme Google AdWords.
  • Mise de l’avant des conférenciers, sujets à l’ordre du jour ou faits saillants d’éditions précédentes.

Inconvénients

  • Moins dominant qu’avant, car toutes les autres plateformes, ou presque, proposent du contenu vidéo également, en plus de leur offre respective (Facebook, Instagram, Snapchat, Twitter, etc.).
  • Plateforme où le niveau d’interaction est le moins intéressant : gestion des commentaires, j'aime, partages, etc.
  • Gestion qui demande une vision à moyen ou long terme, au contraire d’autres plateformes ancrées dans l’instantanéité.

5 Snapchat

Quel média social pour qui et pourquoi ?

Pour atteindre les 13-30 ans, rien de tel que Snapchat! Application mobile au contenu éphémère – les serveurs sont effacés toutes les 24 heures – c’est l’outil de choix pour les milléniaux. Comptant près de 140 millions d’utilisateurs actifs sur une base quotidienne, surtout en Amérique du Nord, Snapchat continue sa progression malgré les assauts de Facebook, Instagram et Messenger!

Avantages

  • Lentilles (lens) qui peuvent être commanditées et géolocalisées, par exemple lors d’un congrès ou événement dans un hôtel. Les utilisateurs partagent alors votre marque sur Snapchat et autres médias sociaux.
  • Niveau d’engagement élevé auprès des utilisateurs, tant en partage photo que vidéo.

Inconvénients

  • Demande une courbe d’apprentissage pour les marques, qui préfèrent souvent Instagram depuis l’avènement des Stories sur cette plateforme.
  • Options publicitaires très limitées.
  • Auditoire de niche, auprès d’un plus jeune auditoire (ceci peut être un avantage selon certaines marques ou certains événements).

6 Pinterest

Plateforme visuelle où l’on crée des tableaux selon nos champs d’intérêt, Pinterest est une forme de scrapbooking 2.0. Avec près de 175 millions d’utilisateurs actifs sur une base mensuelle, cette plateforme peut s’avérer utile pour l’inspiration, surtout pour une destination ou un hôtel desservant divers groupes : mariages, congrès et réunions, bals de finissants, etc.

Avantages

  • Générateur de trafic référent vers le site web ou blogue où résident les photos partagées sur Pinterest.
  • Utile pour contribuer à l’accroche narrative (storytelling) visuelle de la marque, du produit ou du service.

Inconvénients

  • Plateforme qui s’avère utile dans une démarche de contenu à long terme, mais peu efficace dans l’instantané ou les objectifs à court terme.
  • Options publicitaires limitées.
  • Croissance d’utilisateurs faible au cours des dernières années.

7 Messenger et WhatsApp

Applications de messagerie mobile appartenant toutes deux à Facebook, Messenger (1,1 milliard d’utilisateurs) et WhatsApp (1,2 milliard d’utilisateurs) s’avèrent utiles comme moyen de communication électronique directe entre marque, ou événement, et les participants. Par exemple, pour savoir à quelle salle se déroule telle rencontre, ou pour des questions sur la destination et les activités à faire en soirée.

Avantages

  • Intégration avec l’univers de Facebook pour Messenger, qui bonifie les occasions de relation client, questions-réponses et autres interactions directes.
  • Possibilité de publier du contenu éphémère avec Messenger Day et WhatsApp Status.

Inconvénients

  • Outil de communication uniquement mobile, rendant la gestion en temps réel parfois plus laborieuse pour un gestionnaire de communauté.
  • Souvent peu prioritaire pour les hôteliers ou gestionnaires d’événements, malgré le potentiel certain auprès d’une masse critique de participants.
  • Options publicitaires inexistantes, ou à peu près, à ce stade.

 

Il existe enfin des outils qui permettent d’effectuer un travail de veille sur certains mots-clés, de publier en mode « multicompte » sur différentes plateformes simultanément, tout en recueillant des indicateurs de performance par des statistiques d’utilisation. La plupart de ces outils sont payants, mais valent leur pesant d’or pour le gestionnaire qui a des besoins pointus lors d’un événement, pour trouver des discussions sur lesquelles il serait pertinent d’interagir ou en continu à longueur d’année lorsqu’il y a des rapports à produire.

 

Voici certains outils parmi les plus populaires :

  • AgoraPulse
  • Buffer
  • BuzzSumo
  • Hootsuite
  • Nexalogy
  • SproutSocial
  • TweetDeck
Partager cette page

Frédéric Gonzalo À propos de Frédéric Gonzalo

Frédéric Gonzalo, conférencier et consultant en marketing numérique.

Prochaine lecture 5 conseils pour évaluer les besoins Internet de votre événement

Inscrivez-vous à l’infolettre

Pour tout savoir sur le monde des congrès et réunions de Québec.