Vous êtes dans : Réunions

Menu

Inspirations congrès et réunions

Les 3 P d’un salon public qui fait courir les foules

La stratégie globale pour organiser un salon ouvert au public est complètement différente de celle qu’on développe pour une rencontre ou un congrès consacré à un domaine précis. Pour attirer des foules à une exposition portant sur un sujet qui intéresse un public large et varié, vous devez réfléchir aux 3 P des événements : le produit, les personnes et le positionnement

Les 3 P d’un salon public qui fait courir les foules

Afin d’approfondir cette idée des 3 P, nous avons rencontré Mme Renée Frappier. Professeure et auteure en aliments naturels, cofondatrice de l’Association Manger Santé Bio, elle est aussi présidente d’Expo Manger Santé et Vivre Vert, un salon qui se tient annuellement en mars depuis près de 20 ans et qui ouvre ses portes, non seulement aux spécialistes du domaine, mais aussi au grand public. Le salon réunit pas moins de 280 exposants pendant ses deux événements : à Québec, les 18 et 19 mars au Centre des congrès de Québec et à Montréal, du 24 au 26 mars. À titre indicatif, le salon de la ville de Québec accueille jusqu’à 10 000 personnes au cours de ces deux journées.

Concevoir le produit qui convient

Les 3 P d’un salon public qui fait courir les foules

« L’idée m’est venue de tenir un salon consacré aux saines habitudes de vie et à l’alimentation naturelle et biologique après que j’ai remarqué un virage majeur de la population à l’égard de leur bien-être général », explique Mme Frappier. 

« Pensez aux différentes grandes étapes dans la vie des gens, mentionne Mme Frappier. Quand ils commencent à avoir des enfants, ils veulent toujours leur donner le meilleur en matière de nutrition. En vieillissant, ils veulent maintenir leur santé et leur vitalité aussi longtemps que possible. Une alimentation saine et un style de vie actif sont maintenant des priorités pour bien des gens. C’est pourquoi j’ai décidé de mettre sur pied un événement consacré à l’alimentation à base de plantes et biologique. » 

Selon Mme Frappier, pour qu’un événement grand public soit un succès, vous devez vraiment faire des recherches pour développer un concept qui tient compte des tendances actuelles et à long terme, et qui traite des préoccupations réelles de la population générale. « Les gens se déplaceront en grand nombre pour un événement qui leur offre un portrait de 360 degrés sur un sujet comme l’alimentation santé. Plutôt que de proposer un programme qui porte sur un thème trop précis ou qui n’est accessible qu’à des experts ou à des groupes d’intérêt marginaux, nous avons démocratisé le bio et le vert. Nous l’avons fait en proposant au fil des ans une belle diversité d’exposants, de conférenciers et d’activités. » 

Penser d’abord aux personnes

Les 3 P d’un salon public qui fait courir les foules

Un autre élément dont vous devez tenir compte pour attirer des visiteurs à votre événement est de vous soucier des personnes, qu’elles soient visiteurs, exposants, conférenciers ou commanditaires. « Les visiteurs de tous âges et de tous styles de vie, qui veulent en découvrir plus sur l’alimentation à base de plantes ou biologique, ont soif d’apprendre et adorent découvrir de nouveaux produits. Ils ne veulent pas être passifs à une exposition – ils veulent vivre une expérience! C’est pourquoi les volets d’éducation et de dégustation de notre événement sont si populaires », dit Mme Frappier. 

« De plus, nous choisissons avec soin nos exposants et nos commanditaires, précise Mme Frappier. Nos décisions reposent sur les ingrédients, les méthodes et les approches que ceux-ci utilisent. Cela donne un ensemble d’exposants de grande qualité, qui adhèrent à nos valeurs et à celles de nos visiteurs. Cette cohérence fait une énorme différence pour la crédibilité de notre événement et son attrait. » 

Mme Frappier recommande aussi que tout événement soit une situation gagnant-gagnant, particulièrement pour les exposants et les commanditaires. « Les visiteurs qui viennent à nos événements sont souvent déjà convaincus et ils dépensent beaucoup. Nous travaillons étroitement avec les exposants et les commanditaires afin d’améliorer leur visibilité et de diriger des clients vers leur emplacement. » 

Grâce à la détermination de l’équipe du salon à ne travailler qu’avec des exposants et des commanditaires qui souscrivent à sa philosophie d’ensemble et qui fournissent des produits de grande qualité, Mme Frappier a pu établir des partenariats solides qui durent depuis deux décennies. Tout un exploit pour le monde de l’événementiel!

Avoir un bon positionnement

Pour augmenter le nombre de participants à un événement, il faut penser aux éléments clés que sont le positionnement et la visibilité. « Nous avons organisé des activités pour tous les groupes d’âge et spécialement pour les familles avec de jeunes enfants et des adolescents. Nous avons conçu des jeux-questionnaires et avons adapté le contenu – et le contenant – de nos présentations pour des publics plus jeunes, ce qui fait qu’une famille entière peut participer et s’amuser. » Mme Frappier offre même l’entrée gratuite aux jeunes, jusqu’à l’âge de 16 ans. « La norme est souvent 12 ans, mais nous voulions satisfaire les besoins d’une clientèle grandissante en matière d’alimentation saine : les adolescents. » 

Fait remarquable, alors que par le passé les femmes étaient la clientèle principale du salon, les hommes s’y intéressent de plus en plus et sont aussi plus présents. « Encore une fois, nous adaptons notre contenu afin d’intéresser les femmes et les hommes. » 

Finalement, Mme Frappier précise qu’elle octroie une large part de son budget – près de 25 % – au marketing. « Vous ne pouvez adopter l’attitude " organisons-le et ils viendront bien " si vous voulez attirer des foules. Vous devez investir dans la publicité : quotidiens et hebdomadaires, en ligne, médias sociaux, référencement naturel, marketing de contenu, télévision, etc. » Les placements publicitaires à la radio n’ont pas donné les résultats escomptés pour Mme Frappier, mais pour d’autres organisateurs ça peut valoir la peine d’explorer ce que les ondes radio peuvent générer. « Tout est dans l’art de livrer le bon message longtemps à l’avance et d’être constant dans son marketing. » Bref, sans une stratégie marketing qui va de A jusqu’à Z, il n’y a pas d’événement.

 Attirer des foules demande un engagement sincère à créer le type d’événement qui a une valeur réelle pour la plupart des gens et à le promouvoir. « En restant fidèles à votre vision et à vos valeurs, vous pourrez vraiment attirer plus de visiteurs à votre événement, et plus d’argent de la part des commanditaires », conclut-elle.

Partager cette page

Prochaine lecture Des événements écoresponsables : plus facile qu’on pense!

Inscrivez-vous à l’infolettre

Pour tout savoir sur le monde des congrès et réunions de Québec.