Accessible par le funiculaire, qui relie la Basse-Ville à la terrasse Dufferin, la côte de la Montagne ou l'escalier Casse-Cou, le quartier Petit Champlain rappelle un coquet village au bord du fleuve.

Fresque des Québécois / Place Royale | Crédit :  Jean-François Bergeron
Crédit : Jean-François Bergeron

Depuis la fondation de Québec en 1608, ce secteur a évolué en un petit village portuaire doté de postes de traite et d'élégantes habitations. Il a connu ensuite des périodes de déclin et reprise. Aujourd'hui, à la suite d'une restauration générale, on retrouve dans le quartier Petit-Champlain des rues étroites bordées de boutiques et bistros uniques. Son décor légendaire, été comme hiver, en fait un des sites les plus prisés de Québec. Vous pouvez y voir la fresque du Petit-Champlain, qui évoque les origines du quartier Cap-Blanc.

Maison Chevalier | Crédit :  Centre d'interprétation de la vie urbaine de la ville de Québec
Crédit : Centre d'interprétation de la vie urbaine de la ville de Québec

Pas étonnant qu'on y retrouve la résidence de Louis-Jolliet (découvreur du Mississipi) datant de 1683. Cette maison fut construite pour Jolliet en 1683 et il l'habita jusqu'à sa mort en 1700. La gare du funiculaire y est située. On peut aussi visiter la Maison historique Chevalier, où sont reconstitués des intérieurs typiques des XVIIIe et XIXe siècles.

N.D. PUBLICITÉ
N.D. PUBLICITÉ
Quartier Petit Champlain à Noël | Crédit :  Yves Tessier
Crédit : Yves Tessier

On peut aussi y visiter de nombreuses boutiques de produits exclusifs. À proximité, art et histoire font bon ménage, avec la Batterie Royale (1691) et la sculpture « Dialogue avec l'histoire » de Jean-Pierre Raynaud, sur la place de Paris.
Au coin des rues du Petit-Champlain et Sous-le-Fort, on peut prendre l'escalier Casse-Cou avec ses restaurants et boutiques d'artisanat à différents niveaux.

Pour en savoir plus, visitez le site Internet du Quartier Petit Champlain.

PUBLICITÉ

Voir aussi