Inauguré en juin 2008 et don du gouvernement du Québec à la capitale pour son 400e anniversaire, ce grand parc de 2,5 kilomètres longe bien sûr le boulevard Champlain, mais aussi le fleuve Saint-Laurent. Cette importante réalisation a donc redonné aux habitants de Québec un accès à ce majestueux cours d'eau.

Activités et attraits

La promenade Samuel-De Champlain propose des expériences distinctes sur quatre stations :

La Station des Cageux

La Station des Cageux

Cette station fut bâtie autour d'un quai industriel réhabilité. On y retrouve un marais reproduisant l'écosystème de la flore indigène littorale, une tour d'observation d'une hauteur de 25 mètres et une descente à l'eau. La station doit son nom à ces braves hommes qui occupent une part importante du folklore québécois, les « raftmen ».

Le Boisé de Tequenonday

Ce boisé ancien et unique, sillonné de sentiers pédestres, renferme des vestiges archéologiques amérindiens datant de plus de 5 000 ans. Un petit belvédère offre une vue spectaculaire sur le fleuve et la rive sud. Cette « forêt » compte de nombreux arbres centenaires dont des pins de près de 30 mètres de haut.

La Station des Sports

Ce secteur dédié aux activités sportives comprend deux terrains de soccer et une aire de jeux gazonnée polyvalente pour faire bouger les athlètes amateurs de tous âges.

La Station des Quais

Cette station constitue le pôle culturel de la promenade. Elle regroupe quatre jardins thématiques inspirés des humeurs du fleuve :

  • Le Quai-des-Brumes, qui rappelle l'atmosphère se dégageant des rives du fleuve, avec ses blocs de granit et diffuseurs de brumes. Ceux-ci évoquent les galets et le brouillard.
  • Le Quai-des-Flots et ses fontaines, qui rappellent l'eau dans tous ses états et mouvements, tel le ressac du fleuve.
  • Le Quai-des-Hommes, qui s'inspire de l'activité humaine ayant stimulé le quartier à l'époque du commerce du bois. Il remémore le lien profond entre l'homme et le fleuve.
  • Le Quai-des-Vents, qui illustre la présence constante de cet élément sur les rives fluviales. De longues tiges émergeant de ce jardin rappellent l'envol des oiseaux.

À pied, en vélo, en patin à roues alignées ou même en raquette l'hiver, c'est un endroit de choix pour les gens actifs qui s'arrêtent à l'occasion pour visiter le parc d'art contemporain et s'instruire un peu grâce aux circuits d'interprétation.

N.D. PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

La réhabilitation

Le projet de la promenade Samuel-De Champlain a été entrepris en 2006 afin de réhabiliter l'un des secteurs les plus dégradés des berges du fleuve.

Longtemps connu comme une voie optionnelle et de desserte industrielle, le « nouveau » boulevard Champlain a maintenant fière allure. La promenade est aménagée entre le quai des Cageux et la côte de Sillery.

Adoptée et prise d'assaut dès son inauguration par les habitants de la ville, ceux-ci n'ont pas manqué de demander son prolongement en direction ouest, vers la plage Jacques-Cartier. Une première section de son prolongement, le sentier des Grèves, a été inaugurée en juin 2012 et est accessible par la plage Jacques-Cartier. En 2013, le sentier rejoindra le quai des Cageux. Une fois complété, le sentier des Grèves ajoutera 3,1 kilomètres à la promenade. Il longera lui aussi le littoral du fleuve et surplombera la falaise à quelques endroits.

Des honneurs!

La promenade s'est méritée jusqu'à présent plusieurs honneurs et distinctions tant au niveau local qu'international :

  • Prix international d'architecture (remis par le Chicago Athenaeum : Museum of Architecture and Design, en collaboration avec The European Centre for Architecture Art Design and Urban Studies et Arts Metropolitan Press)
  • Prix pour Architecture institutionnelle (pour le Quai des Cageux), et Prix pour Architecture urbaine - Ordre des architectes du Québec (2009);
  • Certificat d'honneur - Conseil des monuments et sites du Québec (2009);
  • Prix du leadership urbain - Institut urbain du Canada (2009);
  • Prix de l'Association des architectes paysagistes du Canada (2009);
  • Prix de l'American Concrete Institute (2009);
  • Prix du Wood Design & Building Awards (2009);
  • Finaliste au World Architecture Festival (2008);
  • Trois prix majeurs au concours canadien Design Exchange Awards à Toronto (2008);
  • Prix spécial du jury lors de la soirée gala du concours Les Mérites d'architecture de la Ville de Québec (2008);
  • Mention spéciale du jury au quatrième gala ELIXIR organisé par le PMI-Montréal (2009).

En savoir plus sur la Promenade Samuel-De Champlain de Québec

PUBLICITÉ

Voir aussi