En y accédant par son unique pont, on tombe rapidement sous le charme de cette île où l'agriculture et la culture nous accueillent en toutes saisons. Faites le tour de l'Île d'Orléans, et prenez le temps d'apprécier ses paysages. Dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, partez à la découverte de ses trésors...

Sainte-Pétronille

Appelée « Bout de l'île » par ses insulaires, sa vue imprenable sur la chute Montmorency, la baie de Beauport et le cap Diamant, en fait l'un des points de vue les plus recherchés dans les environs de Québec.

Question de se gâter, on fait un arrêt au vignoble et à la chocolaterie du village.

Parc maritime de Saint-Laurent-de-l'Île-d'Orléans | Crédit :  Camirand photo
Crédit : Camirand photo

Saint-Laurent

Vous y remarquerez l'abondance de fermes maraîchères et les champs de fraises (qui font la renommée de l'île). Visitez en passant la Forge à Pique Assaut, transformée en économusée.

Vers 1830, cette paroisse comptait une vingtaine de chalouperies et quelques chantiers maritimes familiaux. Au Parc maritime, un arrêt s’impose pour découvrir leur histoire!

Venez respirer l'air marin à son quai tout en contemplant le fleuve et les falaises de Lévis. En direction du prochain village, vous verrez un moulin à farine datant de 1715

N.D. PUBLICITÉ
N.D. PUBLICITÉ

Saint-Jean

Autrefois, Saint-Jean-de-l'Île-d'Orléans était principalement habité par les pilotes et navigateurs. D'ailleurs, leurs maisons qui datent entre 1825 et 1860 ont été conservées au centre du village. On y trouve le Manoir Mauvide-Genest, un joyau de la Nouvelle-France construit en 1734, où l'on peut faire une visite guidée.

Saint-François

À l'extrémité est de l'île, Saint-François-de-l'Île-d'Orléans attire les nombreux touristes avec sa halte municipale et sa tour d'observation d'où l'on peut admirer les îles de l'archipel et l'estuaire du Saint-Laurent.

Cheval - île d'Orléans | Crédit :  Constance Lamoureux
Crédit : Constance Lamoureux

Sainte-Famille

La plus ancienne paroisse de l'île vous offre une vue superbe sur la Côte-de-Beaupré et le Mont-Sainte-Anne.

Ses grands vergers, la plupart ouvert à l'autocueillette, émerveillent nos sens.

Chemin faisant, vous croiserez la plus importante concentration de maisons de pierre du Régime français, dont la Maison Drouin, l'une des premières habitations du 17e siècle.

Saint-Pierre

C'est le secteur le plus accessible et le plus populeux de l'île en raison de la proximité du pont.

Puisqu'il y a vécu, c'est ici qu'on trouve l'Espace Félix Leclerc : lieu de mémoire, d'interprétation et de diffusion de l'œuvre du chansonnier québécois.

Avant de quitter l'île, parcourez les boutiques-cadeaux des artisans pour déguster cidre, terrines et confits, beurre de pomme et autres produits du terroir, dont la fameuse crème de cassis de l'Île et les vins apéritif de l’économusée de la liquoristerie chez Cassis Monna et filles.

Hébergement et restauration

Si vous souhaitez prolonger votre visite à l'Île d'Orléans, gîtes et auberges se feront un plaisir de vous accueillir dans le plus grand confort.

Les amateurs de bonne chère se délecteront également de la cuisine régionale offerte dans ses chaleureux bistros et restaurants gastronomiques.

Audioguide

Saviez-vous qu'il est possible d'acheter ou de louer un audioguide pour enrichir votre visite de l'île en auto? Disponible au Bureau d'accueil touristique à l'entrée de l'Île d'Orléans, il est des plus pratiques pour connaître son histoire et ses lieux incontournables.

Pour plus de détails, visitez le Tourisme île d'Orléans.

Circuits

  • Le fleuve Saint-Laurent vu de l'Île d'Orléans | Crédit :  Camirand photo

    L'Île d'Orléans

    En auto

    Itinéraire complet : 67 km

    L’Île d’Orléans est fertile en coups de cœur! Située à cinq kilomètres de Québec, elle marque la limite entre le fleuve et l’estuaire du Saint-Laurent et est aujourd’hui le plus important arrondis...

PUBLICITÉ

Voir aussi