En plus d'être le paradis des passionnés d'aventure en toutes saisons, la région vous fait découvrir son patrimoine et sa culture sur la Route de la Nouvelle-France et au Sanctuaire Sainte-Anne-de-Beaupré. Suivez son épopée!

Il était une fois dans la colonie

Dans le décor rural de la Côte-de-Beaupré se trouve l'une des plus anciennes artères en Amérique du Nord. En empruntant la Route de la Nouvelle-France (ou l'avenue Royale), quatre siècles d'histoire s'offrent à nous : de magnifiques demeures des 18e et 19e siècles; le Moulin du Petit Pré, le plus vieux moulin à farine encore en fonction qui est aussi un vignoble; des églises datant de plus de deux cents ans et des fermes ancestrales.

Véritable grenier de Québec, la Côte-de-Beaupré est riche d'un passé agricole hérité des Amérindiens et des premiers colons de la Nouvelle-France. Aujourd'hui, on peut y savourer ses produits maraîchers un peu partout sur le territoire et y déguster les saveurs du terroir.

Chemin faisant, faites une halte dans ses divers économusées et découvrez le savoir-faire de ses artisans au Musée de l'abeille et à l'Atelier Paré, réputé pour ses sculptures sur bois. Enfin, pour dénicher des œuvres originales des artistes locaux, entrez dans les différentes galeries d'art et boutiques de la région, dont aux Cuivres d'Art Albert-Gilles.

Les amateurs de cyclotourisme peuvent aussi sillonner la Route de la Nouvelle-France à leur rythme sur la Véloroute Marie-Hélène-Prémont.

Sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré  | Crédit :  Guy Lessard
Crédit : Guy Lessard

Une histoire sainte depuis 350 ans

Premier lieu de pèlerinage en Amérique du Nord, le Sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré accueille un million de visiteurs chaque année. En plus de s'y recueillir, on peut également contempler ses œuvres sacrées.

À proximité, un arrêt au Cyclorama de Jérusalem permet de faire un voyage visuel dans les temps bibliques au moyen du plus grand panorama en Amérique.

PUBLICITÉ
N.D. PUBLICITÉ
Parc de la Chute Montmorency

Un récit d'aventure exaltant

La Côte-de-Beaupré se distingue par ses nombreuses chutes et gorges offrant des panoramas impressionnants. Les amoureux de la nature y trouveront des oasis de paix tandis que les amateurs de sensations fortes pourront s'offrir de l'adrénaline à l'état pur. À vous de choisir, selon votre tempérament! Le Parc de la Chute-Montmorency est, en quelque sorte, la porte d'entrée de la Côte-de-Beaupré. À bord de son téléphérique et dans ses sentiers pédestres, on peut admirer la chute d'une hauteur de 83 mètres et le panorama saisissant du fleuve et de l'Île d'Orléans. En hiver, on peut même escalader ses parois glacées : sueurs froides assurées!

Du site d'interprétation Les Sept Chutes au Sentier des Caps de Charlevoix, des centaines de kilomètres de randonnée pédestre vous attendent.

Le Canyon Sainte-Anne, creusé dans un roc de 900 millions d'années, propose pour sa part des sentiers de randonnées avec ponts suspendus, marmite de géant et chute vertigineuse ainsi qu'un parcours aérien sur câbles comprenant une immense tyrolienne.

Un peu plus au nord, on peut aussi descendre en rappel la chute Jean-Larose, en toute sécurité avec des guides renommés de Canyoning-Québec.

En longeant le fleuve vers Saint-Joachim, plus de 300 espèces d'oiseaux peuvent être observées à la Réserve nationale de faune du cap Tourmente, un site ornithologique majeur au Canada. Randonnée pédestre et activités d'interprétation y sont à l'honneur, de même que les Grandes Oies des neiges, rassemblées par milliers, en automne et au printemps.

Mont Sainte-Anne | Crédit :  Olivier Croteau
Crédit : Olivier Croteau

Enfin, le Mont-Sainte-Anne nous convie, dans un décor époustouflant, à pratiquer une foule d'activités : vélo de montagne dans des sentiers de tous calibres, randonnée pédestre, parapente, golf au pied des pentes, visite du village canin et camping au sommet de la montagne.

Les moins sportifs peuvent même faire l'ascension du Mont-Sainte-Anne en télécabine pour profiter de la vue panoramique. L'automne, les paysages y sont particulièrement flamboyants.

La neige en abondance fait légende

Ici, les accumulations de neige ne sont ni un mythe ni une légende urbaine! Les adeptes de ski et de surf des neiges peuvent donc s'en donner à cœur joie au Mont-Sainte-Anne, reconnu pour la grande qualité de son domaine skiable. Ce n'est donc pas étonnant qu'il soit l'hôte de plusieurs Coupes du Monde!

Les amateurs de ski de fond profitent également de magnifiques sentiers boisés au Centre de ski de fond du Mont-Sainte-Anne qui est, par ailleurs, le numéro un au Canada.

Dans la Côte-de-Beaupré, vous pouvez aussi vous laisser glisser dans la neige étincelante en motoneige ou en traîneau à chiens dans des sentiers balisés hors du commun avec vue sur le fleuve; pratiquer la raquette et expérimenter, en exclusivité nord-américaine, le canyoning de glace!

Hébergement et restauration

Enfin, quoi de plus agréable que de terminer sa journée plein air devant un repas savoureux, dans le confort douillet d'un chalet, d'une auberge ou d'un resto, près du feu. À cet égard, la Côte-de-Beaupré multiplie les bonnes adresses et offre tous les types d'hébergement. Une belle histoire vous y attend!

Pour plus de détails, visitez le site Internet de Tourisme Côte-de-Beaupré.

PUBLICITÉ

Voir aussi