1608. Québec est fondée par l’explorateur français Samuel de Champlain et devient le berceau de la civilisation française en Amérique du Nord. Un peu plus tard, le destin de la Nouvelle-France basculera, suite au siège de Québec et à la célèbre bataille des plaines d’Abraham.

L’époque du régime français a eu une grande influence sur la culture et surtout, sur la langue principale encore parlée au Québec. Partez à la découverte de ce riche héritage!

Attraits

  • Patrimoine français

    Place Royale

    Lieu de la fondation de Québec par Samuel de Champlain en 1608.

    À VOIR POUR :

    • le site patrimonial de l'Habitation-Samuel-De Champlain. Des pavés foncés indiquent où se trouvait la seconde habitation de Champlain;
    • l'église Notre-Dame-des-Victoires dont le tabernacle de la chapelle Sainte-Geneviève qui a survécu au siège de la ville en 1759;
    • le Musée de la Place-Royale qui fait revivre les 400 ans d’histoire de Québec;
    • prendre de magnifiques photos de l’architecture qui rappelle l’époque de la Nouvelle-France.
    Place Royale | Crédit :  Audet Photo
    Crédit : Audet Photo
  • Patrimoine français

    Monastère des Ursulines

    Première école pour filles en Amérique du Nord. La communauté religieuse s’est installée à l’emplacement actuel en 1642.

    À VOIR POUR :

    • le décor de la chapelle, qui est reconnu comme l’un des plus vieux ensembles de bois sculpté de la ville;
    • le Musée des Ursulines qui expose les richesses conservées par la plus ancienne communauté religieuse enseignante du pays, dont des ornements liturgiques brodés de fils d’or et d’argent réalisés aux 17e et 18e siècles;
    • la visite du magnifique jardin, en période estivale, qui était fermé au public jusqu’à tout récemment.

    Musée des Ursulines | Crédit :  Musée des Ursulines de Québec
    Crédit : Musée des Ursulines de Québec
  • Patrimoine français

    Basilique-cathédrale de Notre-Dame-de-Québec

    Construite en 1647, Notre-Dame-de-Québec donna naissance à la première paroisse catholique au nord des colonies espagnoles en 1664.

    À VOIR POUR :

    • le baldaquin unique érigé au-dessus de l’autel ainsi que le tabernacle rappelant une version miniature de la basilique Saint-Pierre de Rome;
    • le tombeau de Monseigneur de Laval, premier évêque de Québec qui a été canonisé en 2014;
    • la crypte où reposent plusieurs évêques ainsi que 4 gouverneurs de la Nouvelle-France.
    Basilique-cathédrale Notre-Dame | Crédit :  Daniel Abel
    Crédit : Daniel Abel
  • Patrimoine français

    Maison des Jésuites de Sillery

    Premier établissement permanent fondé par les Jésuites en 1637 dans le but de convertir et sédentariser les Amérindiens nomades.

    À VOIR POUR : 

    • les vestiges des maisons construites en 1637 et 1660 lors de la mission Saint-Joseph;
    • les vestiges du premier cimetière amérindien catholique en Amérique du Nord.
    Patrimoine français
  • Patrimoine français

    Fortifications du Vieux-Québec

    Ensemble de murs et de portes ceinturant le Vieux-Québec qui a été érigé aux 17e et 18e siècles pour protéger la ville. Québec est la seule ville au nord de Mexico  à avoir conservé ses fortifications, ce qui lui donne le privilège d’être inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

    À VOIR POUR :

     

    Fortifications of Québec National Historic Site | Crédit :  Parcs Canada
    Crédit : Parcs Canada
  • Patrimoine français

    Séminaire de Québec

    Première université de langue française en Amérique, fondée en 1852 dans les bâtiments ayant d’abord servis à une communauté de prêtres à partir de 1663.

    À VOIR POUR : 

    • le Musée de l’Amérique francophone, le plus vieux musée du Canada, qui fait découvrir la vitalité de la francophonie en Amérique du Nord;
    • le circuit d’interprétation autonome qui inclut un arrêt dans la remarquable cour du Vieux-Séminaire, très photogénique de jour comme de soir.
    Séminaire de Québec | Crédit :  OTQ / Guy Lessard
    Crédit : OTQ / Guy Lessard
  • Patrimoine français

    Trait-Carré de Charlesbourg

    Territoire qui se distingue par son plan en étoile, conçu pour regrouper maisons et habitants et ainsi leur assurer une meilleure défense contre les incursions iroquoises.

    À VOIR POUR : 

    • le Moulin des Jésuites, construit entre 1733 et 1744 pour que les habitants puissent faire moudre leurs grains;
    • le circuit piétonnier qui permet de découvrir l’originalité de ce mode de lotissement.
    Moulin des Jésuites | Crédit :  Trait-Carré - Circuit piétonnier
    Crédit : Trait-Carré - Circuit piétonnier
  • Patrimoine français

    Îlot des Palais

    Emplacement de la première brasserie ainsi que des palais de l’Intendant de la Nouvelle-France.

    À VOIR POUR :

    • les plus grandes voûtes du régime français encore visibles à Québec datant du 18e siècle;
    • saisir l’histoire de ce site de Québec, du 14e siècle à nos jours, grâce à l’exposition des recherches archéologiques.
    Ilot des Palais | Crédit :  Archéo-Québec
    Crédit : Archéo-Québec
  • Patrimoine français

    Île d’Orléans

    Terre d’accueil de quelques 300 familles originaires de France comptant aujourd’hui plus de 100 000 descendants en Amérique du Nord. On y retrouve une très grande concentration de maisons rurales d’esprit français du 18e siècle.

    À VOIR POUR :

    • l’église de Saint-Pierre, la plus ancienne église du Québec qui ait été conservée (1719);
    • le Manoir Mauvide-Genest, l’un des rares vestiges du régime seigneurial de la Nouvelle-France en milieu rural;
    • la Maison Drouin, construite vers 1730, seule maison typique d’habitant de l’Île d’Orléans ouverte aux visiteurs;
    • la Maison de nos Aïeux , où il est possible d’effectuer des recherches généalogiques sur les familles souches;
    • faire le tour le l’île et y voir 4 des plus beaux villages du Québec.

     

    Île d'Orléans | Crédit :  OTQ
    Crédit : OTQ
  • Patrimoine français

    Route de la Nouvelle-France

    Route touristique reliant le Vieux-Québec à la Côte-de-Beaupré, jadis utilisée pour faire parvenir des denrées aux habitants de la ville.

    À VOIR POUR :

    • la grande concentration de maisons patrimoniales le long de ses 50 km;
    • les caveaux à légumes qui servaient autrefois à entreposer les denrées et que l’on peut observer le long de l’Avenue Royale.
    Route de la Nouvelle-France | Crédit :  OTQ / Guy Lessard
    Crédit : OTQ / Guy Lessard
  • Patrimoine français

    Chemin du Roy

    La plus vieille route carrossable du Canada, construite en 1737 pour relier les villes de Québec, Trois-Rivières et Montréal.

     À VOIR POUR : 

    • découvrir la richesse du patrimoine et de l’histoire de la Nouvelle-France le long de ses 287 km;
    • traverser des villages parmi les plus beaux du Québec : Neuville, Cap-Santé et Deschambault-Grondines.
    Chemin du Roy | Crédit :  Yves Tessier
    Crédit : Yves Tessier
N.D. PUBLICITÉ
N.D. PUBLICITÉ

Monuments

  • Patrimoine français

    Parc Cartier-Roberval

    Ce site, où des fouilles archéologiques importantes ont été menées, témoigne de la première colonie française installée en Amérique par Jacques Cartier et Jean-François de La Rocque de Roberval en 1541. En plus d’être un parc naturel où se côtoient faune et flore, des panneaux d’interprétation permettent la mise en valeur de son histoire.
    4075, chemin St-Louis

    Parc Cartier-Roberval  | Crédit :  Ville de Québec
    Crédit : Ville de Québec
  • Patrimoine français

    Monument Champlain

    Le Français Samuel de Champlain a fondé Québec en 1608. Selon lui, le promontoire du Cap Diamant et l’étroitesse du fleuve Saint-Laurent en font un endroit propice pour l’établissement d’une colonie. Le monument Champlain s'avère être l'un des plus spectaculaires, tant par sa taille que par sa localisation dans un lieu très animé.
    Terrasse Dufferin

    Terrasse Dufferin | Crédit :  Ville de Québec
    Crédit : Ville de Québec
  • Patrimoine français

    Monument Louis Hébert

    Ce monument rend hommage aux premiers colons s’étant établis à Québec en 1617. Louis Hébert et sa famille constituaient la première famille à cultiver la terre en Nouvelle-France.
    Parc Montmorency

     

    Monument Louis-Hébert | Crédit :  OTQ / Guy Lessard
    Crédit : OTQ / Guy Lessard
  • Patrimoine français

    Batterie Royale

    Afin de mieux protéger la ville de Québec, le gouverneur Frontenac fit construire en 1691 une batterie permettant aux soldats et à leurs canons de suivre le trajet des navires sur le fleuve Saint-Laurent. Nommée en l’honneur du roi Louis XIV, la batterie Royale a été mise à contribution lors de la célèbre bataille de 1759.
    Près de la place de Paris

    Batterie Royale et le Château Frontenac | Crédit :  OTQ
    Crédit : OTQ
  • Patrimoine français

    Parc du Cavalier-du-Moulin

    Ce charmant oasis de tranquillité en plein cœur du Vieux-Québec est un vestige d’une fortification française. En 1663, se trouvait à cet emplacement un moulin à vent qui a été englobé dans la première fortification de Québec.
    Au bout de la rue Mont-Carmel

    Parc du Cavalier-du-Moulin | Crédit :  Yves Tessier
    Crédit : Yves Tessier
  • Patrimoine français

    Monument Montcalm

    Ce monument représente Louis-Joseph de Montcalm, chef des troupes françaises de la bataille des plaines d’Abraham en 1759. On le voit soutenu par l’ange de la renommée qui le couronne de lauriers, après qu’il eût reçu sa blessure mortelle.
    Angle Grande Allée Est et Cours du Général-De Montcalm

    Monument Montcalm  | Crédit :  Ville de Québec
    Crédit : Ville de Québec
  • Patrimoine français

    Mausolée Montcalm

    D’abord conservée dans la chapelle des Ursulines, la dépouille de Louis-Joseph de Montcalm a par la suite été transportée dans le mausolée du cimetière de l’Hôpital général de Québec. La porte donnant accès au mausolée est surmontée de l'inscription Montcalm.
    260, boulevard Langelier 

    Mausolée Montcalm | Crédit :  OTQ / Guy Lessard
    Crédit : OTQ / Guy Lessard

Un héritage toujours vivant

Découvrez également les legs patrimoniaux de la période sous le régime britannique.

Pour en apprendre davantage sur l’histoire et le patrimoine de Québec, optez pour un tour de ville lors de votre séjour. 

PUBLICITÉ

Voir aussi