Vous êtes dans : Réunions

Menu

Inspirations congrès et réunions

Audiovisuel et événement : les tendances 2017

Vous êtes déjà plongé dans votre planification de réunions et congrès 2017 ? Lorsqu’une année commence, on pense automatiquement aux nouvelles tendances qui influenceront les événements – particulièrement en matière de technologies audiovisuelles. Grâce aux innovations majeures que connaît le secteur de l’audiovisuel, il peut être difficile de discerner les « attrapes de marketing » des vraies idées créatives réellement utiles qui n’entraînent pas de casse-têtes logistiques ou de coûts faramineux.

Audiovisuel et événement : les tendances 2017

Nous avons discuté avec M. André Cauchon, directeur du développement des affaires chez Freeman Audiovisuel, afin qu’il partage avec nous sa vision personnelle de ce qui s’en vient en matière de technologies événementielles.

La technologie au service du contenu

« Je pense qu’une des plus importantes avancées en audiovisuel d’événement, explique M. Cauchon, est que les organisateurs commencent maintenant par penser au contenu – et, ensuite, ils choisissent avec leurs partenaires les technologies qui seront les plus pertinentes pour livrer ce contenu de la façon la plus stimulante possible. »

« Par le passé, ajoute M. Cauchon, les fournisseurs de services audiovisuels intervenaient vers la fin de la planification d’un événement. Aujourd’hui, avec des professionnels qui priorisent plutôt le contenu dans son ensemble, l’expérience et l’engagement, la participation des fournisseurs de services audiovisuels arrive en amont, rapidement après que les choix de la ville hôte et du site ont été faits. »

Ce que M. Cauchon remarque, c’est un réel changement de perspective de la part des organisateurs en regard de l’audiovisuel. Comme il le dit : « On est passé de penser simplement au wow! » pour aller vers la détermination des objectifs de communication d’un événement en premier et le choix de la technologie appropriée en deuxième. « Je crois que le rôle des partenaires en audiovisuel, comme Freeman, se transforme de plus en plus en un rôle de consultant en communication. Le contenu a toujours été roi, et nous savons quelle technologie ajoutera de la valeur à un événement. »

« Le contenu a toujours été roi, et nous savons quelle technologie ajoutera de la valeur à un événement. »

L’engagement sera toujours prioritaire

Une autre tendance que M. Cauchon ne voit pas faiblir est l’extrême importance accordée à la notion, parfois difficile à cerner, de l’engagement des participants. « Les événements nécessitent des budgets importants, souligne M. Cauchon. L’audiovisuel devient alors un puissant outil pour garder les participants engagés pendant toute la durée d’un événement, alors que leur attention est constamment sollicitée. »

« Nous sommes à des années-lumière des présentateurs qui offrent des monologues accompagnés d’une banale série de diapositives. » M. Cauchon ajoute que Freeman soutient les prestations des conférenciers principaux par des écrans de divertissement éducatif (infotainment) afin d’augmenter la concentration des participants et leur rétention de l’information présentée. D’autres façons d’engager les participants? Des kiosques interactifs qui proposent aux participants des informations additionnelles créées sur mesure pour eux.

Ce qui nous amène à la troisième tendance de M. Cauchon.

Les technologies audiovisuelles et la visibilité des promoteurs

Audiovisuel et événement : les tendances 2017

« Les promoteurs orientés vers les résultats sont très exigeants, commente M. Cauchon, plus que jamais, ils en veulent pour leur argent en ce qui concerne leur visibilité à un événement. » Leur logo dans le programme d’un événement ou sur une ou deux affiches ne les satisfait plus. « L’audiovisuel peut devenir ici le meilleur ami des organisateurs pour les aider à convaincre des promoteurs de s’associer à un événement. Les possibilités de présenter leur image de marque sont impressionnantes, ajoute-t-il. »

M. Cauchon décrit de quelle façon plusieurs organisateurs optent pour les kiosques numériques, la signalisation et les lutrins pour offrir aux entreprises différents niveaux de visibilité pour présenter leurs produits et services, d’une façon élargie et plus attrayante. D’autres événements offrent des stations de recharge de cellulaires portant leur logo et des zones WiFi pour unir une marque avec un outil utile pour les participants. « Les promoteurs adorent les nouveautés – et c’est justement à cet égard que des fournisseurs comme Freeman peuvent intervenir pour conclure la vente. »

Son meilleur conseil? M. Cauchon recommande aux organisateurs de bien faire leur mathématique afin de connaître leur latitude budgétaire à l’égard de l’audiovisuel. « Les organisateurs ont besoin d’atteindre leurs objectifs de communication et d’engagement. Les technologies audiovisuelles peuvent les aider à y arriver. Nous avons toutes sortes de solutions qui s’étendent sur tout un continuum de prix. Lésiner sur les technologies audiovisuelles n’est tout simplement pas une option viable lorsque l’on souhaite obtenir un engagement fort des participants et un haut degré de satisfaction. Considérer l’impact à long terme du coût des technologies audiovisuelles devrait être une priorité dans la planification d’un événement réussi. »

Partager cette page

Prochaine lecture Allergies et restrictions alimentaires : conseils pour organisateurs d’événements

Inscrivez-vous à l’infolettre

Pour tout savoir sur le monde des congrès et réunions de Québec.