Vous êtes dans : Visiteurs

Menu

Le meilleur de Québec

Faubourg Saint-Jean : le quartier bohème

Magazine  16.08 Rédigé par : Magazine 16.08

Crédit : André-Olivier Lyra

Coincé entre les fortifications du Vieux-Québec et Montcalm, le faubourg Saint-Jean passe souvent inaperçu. Pourtant, en son sein se tisse une riche vie urbaine faite de près de 400 ans d’histoire et d’autant de secrets.

Mourir de faim? Jamais!

Le voyage gastronomique débute aux portes du quartier, au Poulet portugais, où se prépare du petit poulet nécessitant un double lèchement de doigts. Ensuite, direction la Bretagne pour des crêpes au Billig ou la terrasse intime du Bonnet d’âne pour une poutine à l’indienne. Le verre de vin se prend à la Buvette Scott ou avec la délicieuse cuisine du Moine Échanson, alors que le vrai burger se mange Chez Victor. On brunche comme tout le monde près des fenêtres du Hobbit et on finit tard la soirée au Projet microbrasserie. On touille la fondue suisse à La Grolla, la soupe tonkinoise à La Campagne et la soupe miso au Tokyo, et on satisfait les fringales tardives au Snack-Bar Saint-Jean.

Une épicerie à ciel ouvert

Épicerie J.A Moisan | Crédit :  André-Olivier Lyra
Crédit : André-Olivier Lyra

Le plein de caféine se fait chez Cantook Micro Torréfacteur, parole de résidente, ou alors à la Brûlerie Saint-Jean. Le Crac, Aliments sains, que l’on surnomme La Carotte Joyeuse, a tout ce qu’il faut de bio, équitable et santé. On reçoit les amis en grand grâce à La Duchesse d’Aiguillon et à L’Axe du Malt, deux adresses pour connaisseurs de bière. On passe à l’Épicerie européenne pour un éventail de charcuteries et fromages. À moins qu’on préfère la mer... alors là, c’est au Poisson d’Or qu’on trouve son bonheur. Pour le dessert, ce n’est pas le choix qui manque : Érico et ses merveilleuses créations chocolatées, J.A. Moisan et son mur de biscuits fins, le Paingrüel pour la viennoiserie, Le Panetier Baluchon pour les pâtisseries ou la Pâtisserie Simon et ses millefeuilles. On pourrait aussi ramener de la glace italienne du Tutto Gelato en saison! 

En mode party

La réputation de fêtard du faubourg Saint-Jean n’est plus à faire. La bière se fait rassembleuse, que ce soit au comptoir des bars légendaires comme Le Sacrilège, Le Temps Partiel ou le Fou Bar, avant un spectacle à La Ninkasi ou, un scotch à la main, au Pub Nelligan’s. Et peu importe son choix de boisson ou de conjoint, Le Drague est un lieu de fête pour la communauté LGBT+ de Québec. 

Sulfureux passé

L’été, les poussettes et les chiens la parcourent, alors que l’hiver, elle sert de piste de Crazy Carpet pour les bambins du coin. Pourtant, la côte Badelard n’a pas toujours eu aussi bonne réputation... au 19e siècle, on la surnommait plutôt « le coin flambant », car elle abritait plusieurs maisons de débauche!

Une surprise au coin de la rue

Sur la rue Lavigueur près de la rue Philippe-Dorval, on tombe sur un vestige militaire : la tour Martello no 4. Construite en 1812 pour protéger Québec, mais jamais utilisée, elle est presque tombée dans l’oubli, sauf pour les habitants du coin qui l’admirent comme un petit secret d’initiés.

Cet article a été rédigé par Caroline Décoste et publié dans le magazine 16.08.

Pour lire d’autres articles similaires, cliquez ici

Partager cette page

Magazine  16.08 À propos de Magazine 16.08

Le magazine 16.08, publié 4 fois par année, célèbre l'art de vivre à Québec en mettant en valeur des gens d'ici et d'ailleurs qui font preuve de créativité, d'audace et de générosité.

Prochaine lecture Limoilou : un quartier effervescent

S'abonner à l'infolettre

Abonnez-vous pour connaître nos nouveautés, activités, concours et promotions!